Red Bull Paper Wings: Les meilleurs lanceurs d’avion en papier sont à Nantes

INSOLITE Une étape d'un drôle de championnat du monde se tenait à Polytech, ce jeudi après-midi. Les records ont été battus...  

Julie Urbach

— 

Le Red Bull Paper Wings s'est arrêté à Nantes ce jeudi Lancer le diaporama
Le Red Bull Paper Wings s'est arrêté à Nantes ce jeudi — J. Urbach

Grosse ambiance ce jeudi en fin d’après-midi sur le campus de Polytech, à la Chantrerie. Le gymnase de l’école était le théâtre d’un concours peu banal: le Red Bull Paper Wings, en d’autres termes le championnat du monde de lancer d’avions en papier réservé aux étudiants, y faisait escale.

Objectif pour ces pilotes d’un jour: battre le record mondial de 50,37 mètres, détenu par un étudiant tchèque. Si la performance n'a pas été égalée, Nantes n'a pas à rougir: avec une distance de 27,3 mètres et une meilleure durée de vol de 8,3 secondes, ses candidats ont fait mieux que leurs concurrents des premières sélections régionales à Toulouse, Grenoble et Dijon.

Chacun ses trucs

Derrière la ligne rouge, des dizaines d’étudiants (mais très peu d’étudiantes) se sont succédé, entre éclats de rire, applaudissements, concentration, et les encouragements d’un speaker, en tenue de steward. Julien, venu de Rennes pour l’après-midi «pour se marrer entre potes», peaufine le pliage de sa feuille A4. «Il faut faire attention à la répartition du poids, assure l’étudiant. S’il est trop vers l’avant, l’avion risque de piquer. Trop en arrière, il n’ira pas bien loin… On joue aussi avec les petits ailerons pour l’équilibre, une bonne inclinaison au lancer et c’est bon!»

Le Red Bull Paper Wings s'est arrêté à Nantes ce jeudi - J. Urbach

Nanzhong, étudiant en électronique, a lui aussi ses petits trucs. C'est d'ailleurs lui qui a été le plus habile dans la catégorie «plus longue durée en vol». Son avion a plané pendant plus de huit secondes. «Je m’entraîne depuis quelques jours, c'est vrai, sourit-il. On a été dans le gymnase de l’école des Mines pour tester nos avions. J’avais trouvé le modèle sur Internet et ça marche plutôt bien... Même si je pensais faire au moins 10 secondes!»

Avec cette belle performance, les Nantais pourraient peut-être rentrer dans l'histoire. Réponse le 4 avril pour la finale nationale avant que les meilleurs lanceurs ne s'envolent à Salzbourg (Autriche), en mai, pour y affronter la crème de la crème issue de 43 pays.