Pays de la Loire: Le conseil régional annonce la construction de quatre lycées

EDUCATION Ces nouveaux établissements et plusieurs extensions visent à couvrir la croissance démographique à l'horizon 2025...

Frédéric Brenon

— 

Le lycée Nelson-Mandela sur l'île de Nantes, le dernier construit en Pays de la Loire.
Le lycée Nelson-Mandela sur l'île de Nantes, le dernier construit en Pays de la Loire. — F. Brenon / 20 MInutes

C’est désormais officiel. Quatre nouveaux lycées seront construits dans les Pays de la Loire pour faire face à l’importante croissance des effectifs prévue par l’Insee à l’horizon 2025. C’est ce qu’a annoncé ce jeudi le conseil régional, à l’issue d’environ deux ans de concertation.

Deux en Loire-Atlantique, deux en Vendée

Deux établissements polyvalents (général, technologique et professionnel) sont ainsi prévus en Loire-Atlantique: à Nort-sur-Erdre en 2019 ou 2020 (capacité 700 élèves) et à Pontchâteau en 2021 ou 2022 (800 élèves). Deux autres lycées sont programmés en Vendée: à Saint-Gilles-Croix-de-Vie en 2019 ou 2020 (700 élèves) ainsi qu’à Aizenay en 2021 ou 2022 (630 élèves).

Egalement six extensions

Six extensions lourdes ont aussi été décidées ce jeudi, notamment au lycée la Herdrie de Basse-Goulaine, à Aimé-Césaire à Clisson, à Prévert à Savenay et au lycée du Pays de Retz à Pornic. L’enveloppe budgétaire de ces annonces est estimée à 200 millions d’euros.

Ces mesures viennent s’ajouter aux cinq lycées déjà construits ou en cours de construction depuis le début du mandat: Clisson et Pornic (2013), île de Nantes (2014), Beaupréau (2015) et Carquefou (2017).

Les Pays de la Loire devront accueillir 12.700 lycéens supplémentaires d’ici à 2025, soit une hausse de 14% des effectifs. Les prévisions à l’horizon 2040 confirment également ces besoins.