Le verdict est tombé pour Radisson

©2007 20 minutes

— 

Et le grand gagnant est... Radisson. L'enseigne hôtelière a été retenue pour occuper l'ancien Palais de justice, a annoncé hier le conseil général, propriétaire des lieux. Son futur « hôtel international quatre étoiles » comprendra un spa-fitness, des salles de conférences, un « lounge bar » et un restaurant gastronomique. Un « espace culturel » indépendant, branché art contemporain, verra également le jour au rez-de-chaussée. « On veut que les Nantais viennent à l'intérieur », insiste-t-on chez Cogedim, coordinateur de l'équipe gagnante. « Il ne faut pas qu'ils aient peur d'aller prendre un verre au bar ou de rentrer dans l'hôtel. »

Pour cela, l'architecte Jacques Cholet a prévu de supprimer les grilles en façade et d'aménager un « parvis » pour « casser l'effet austère de l'escalier et du fronton » du Palais de justice. De « grandes serres verticales » avec de la « végétation accrochée à des câbles tendus » vont également être créées à l'intérieur. Au total, 136 chambres (dont quatorze suites) seront ouvertes. A 160 € en moyenne la nuit (260 € pour une suite), Radisson vise « essentiellement une clientèle d'affaires internationale ». « Notre ambition, c'est d'en faire le plus bel hôtel du Grand Ouest », clame Jean-Claude Borda, président de Cogedim. « Il y avait déjà des hôtels aménagés dans d'anciennes prisons, mais le nôtre sera le premier en Europe installé dans un palais de justice. » Les travaux doivent démarrer en septembre 2008, pour une inauguration « en grande pompe » au début 2011.

emplois Le futur hôtel de luxe devrait créer 85 emplois la première année, puis une centaine à terme. Le coût du projet, financé en totalité par l'assureur Axa, s'élève à 30 millions d'euros. Le conseil général va recevoir 1,8 million d'euros de loyers en dix ans.