Nantes: Une série d'aménagements prévus pour améliorer le périphérique

CIRCULATION Les prochains travaux du périphérique nantais concerneront Cheviré, les portes de Rennes et d'Orvault, la porte d'Anjou, la porte de Gesvres et la porte de Rezé...

Frédéric Brenon

— 

Illustration du périphérique ouest.
Illustration du périphérique ouest. — F.Brenon / 20 Minutes

Outre l'installation depuis lundi de feux tricolores sur quatre bretelles d'accès au périphérique ouest extérieur, le prochain aménagement prévu sur la rocade nantaise se situe de part et d'autre du pont de Cheviré: une troisième voie de circulation, dite d'entrecroisement, sera créée à partir de juin entre la porte de l'Estuaire et celle de Bouguenais, dans le sens nord-sud. Le pont-bascule actuellement de trois à deux voies à son sommet, ce qui cause régulièrement des ralentissements. 

Une troisième voie sur le périph nord en 2016

Au nord du périphérique, une troisième voie de circulation avec une bande d'arrêt d'urgence de 2,50 mètres sera également réalisée courant 2016 entre les portes de Rennes et d'Orvault, l'un des secteurs les plus encombrés et aussi les plus accidentogènes.

La porte d'Anjou modifiée en 2016

l'est, les ronds-points de la porte d'Anjou seront modifiés début 2016 afin de supprimer le bouchon du soir en venant de Nantes. La solution n'a toutefois pas encore été arrêtée: un système de régulation d'accès ou de régulation par feux seront étudiés ces prochaines semaines.

La porte de Gesvres bientôt sous étude

Au niveau de la porte de Gesvres, une enquête publique sera lancée ces prochains jours afin de déterminer le scénario visant à assurer la continuité du périphérique à 2x2 voies sur l'ensemble de son parcours. La porte de Gesvres constituant en effet la dernière section de l'année à 2x1 voies, une situation à l'origine de fréquents embouteillages. Les travaux pourraient ensuite débuter fin 2017.

Le dispositif d'information-prévention des crues du cours d'eau Gesvres, lequel déborde parfois sur la route, sera également amélioré. Une étude pour des travaux limitant l'impact des crues doit également être lancée l'an prochain.

La porte de Rezé se prépare à l'arrivée du MIN

Enfin, sur le périphérique sud, l'échangeur de la porte de Rezé va également être repensé afin d'anticiper l'arrivée du Marché d'intérêt national (MIN) sur la zone de la Brosse à l'horizon 2018. Les travaux auraient lieu de mi-2016 à fin 2017.