FC Nantes: Waldemar Kita veut éteindre la polémique entre Der Zakarian et Gourvennec

FOOTBALL Depuis dimanche dernier, les deux coachs se critiquent par voie de presse, le président du FC Nantes calme le jeu...

David Phelippeau
— 
Le président du FC Nantes Waldemar Kita.
Le président du FC Nantes Waldemar Kita. — F. Elsner / 20 Minutes (archives)

Waldemar Kita a-t-il sifflé la fin de la récréation? Dans L'Equipe, ce jeudi matin, le président nantais a réagi à la polémique entre son entraîneur Michel Der Zakarian et celui de Guingamp Jocelyn Gourvennec. Rappel des faits.

Dimanche, après le succès (1-0) de Nantes contre Guingamp, l'entraîneur nantais critique les «pleureuses» de Guingamp.

«Son intervention était absolument ridicule», selon Gourvennec

Deux jours plus tard, donc mardi, dans les colonnes de Ouest-France, le coach de l'En Avant Jocelyn Gourvennec décide de répondre«J'ai été extrêmement surpris par sa réaction, parce que c'est quelqu'un avec qui j'ai de très bonnes relations. Je considère qu'il m'inclut aussi dans ce qu'il a dit et ça me surprend de sa part. Son intervention était absolument ridicule. Les images, les faits montrent qu'il n'a pas mesuré ses déclarations. Je pense qu'il s'est discrédité lui-même et son club.» Avant d'asséner: «Pour être tout à fait franc, pour bien connaître l'histoire du FC Nantes, je préférais les conférences de presse de Denoueix et Suaudeau...» 

«Qu'il reste à sa place. Tout Gourvennec qu'il est...»

Troisième épisode, mercredi matin, interrogé par L'Equipe, Der Zakarian, après avoir défendu ses joueurs et notamment Djilobodji, ne calme pas le jeu. Pire, il souffle sur les braises. «Suaudeau et Denoueix parlaient comme ils voulaient, et je parle à ma manière, dit-il dans L'Equipe. Il n'a pas à juger mes conférences de presse. Il parle de Suaudeau mais il ne m'a rien appris dimanche. Quand il dit qu'il a eu trois occasions en première période, on n'a pas dû voir le même match. Je les félicite pour leur parcours européen. Guingamp, ce ne sont que des saints, c'est le petit… Mais il faut ouvrir les yeux. Il fait du très bon boulot mais qu'il reste à sa place, tout Gourvennec qu'il est. Il faut qu'il arrête de se gratter le nombril.» 

Kita:«Suaudeau, c'est autre chose que Gourvennec»

Enfin, ce jeudi matin, dans L'Equipe, c'est le président Kita qui entre dans la danse. «Je ne pense pas que Michel avait attaqué Gourvennec, alors que Gourvennec a attaqué des joueurs en disant que Djilobodji aurait dû être expulsé. Je suis désolé mais il n'a pas influencé l'arbitrage, ni à se comparer à Suaudeau car Suaudeau c'est autre chose que lui. On fait des polémiques pour rien, je vais faire le maître de classe et dire que ce sont deux élèves de la même école, avec leurs différences de langage. Il faut calmer le jeu, ça donne une très mauvaise image des entraîneurs et des deux clubs.» Alors, fin de la récréation?