Pays de la Loire: Les entreprises du bâtiment craignent une nouvelle baisse d’activité pour 2015

ECONOMIE Les professionnels du secteur ont décrit une année 2014 déjà difficile...

Julie Urbach

— 

NANTES, le 10/07/2013 Chantier de construction d un campus de formation
NANTES, le 10/07/2013 Chantier de construction d un campus de formation — Fabrice Elsner

Les années se suivent… et se ressemblent. Avec une diminution d’activité de 4,7% en 2014, le secteur du bâtiment des Pays de la Loire connaît sa cinquième année de baisse sur les six dernières années. «L’année a été difficile, confirme Louis Richard, président de la fédération du bâtiment des Pays de la Loire. Les entreprises arrivaient jusqu’alors à résister après 10 ans de croissance, mais leurs réserves de trésorerie commencent à s’assécher. Il y a une vraie souffrance chez les chefs d’entreprise, qui manquent de visibilité».

Malgré un département de Loire-Atlantique encore dynamique, les autorisations de chantier sont en retrait alors que le nombre de demandeurs d’emploi dans le secteur, qui compte 70.000 salariés, a progressé de 9%. La moitié des défaillances d’entreprises enregistrées concerne ce secteur et comme dans la branche des travaux publics, les demandes d’activité partielle ont explosé, indique la FFB. Une nouvelle baisse d'activité est redoutée pour 2015.

Un appel aux collectivités

Pour redresser la barre, les entreprises du bâtiment en appellent aux collectivités, à quelques semaines des élections départementales. «Poursuivez l’entretien des collèges, la création de crèches, la construction d’Ehpad, qui sont de vraies attentes des citoyens», lance Louis Richard. La fédération dénonce aussi l’accumulation de nouvelles règles dont certaines occasionneraient d’importants coûts supplémentaires. Et espère la fin de cette «crise de confiance» pour de nouveaux investissements en 2016.