Pays de la Loire: Au Mans, un élu FN compare homosexualité à zoophilie

POLEMIQUE Louis Noguès, élu FN du Mans, a pris la parole jeudi lors du conseil municipal. La discussion portait sur la charte LGBT de la ville...

J.U.

— 

Louis Noguès élu FN du Mans lors du conférence de presse le 10 février 2014 à Sablé-sur-Sarthe.
Louis Noguès élu FN du Mans lors du conférence de presse le 10 février 2014 à Sablé-sur-Sarthe. — JEAN-FRANCOIS MONIER/AFP

Nouvelle polémique pour le Front national. Ce jeudi, au Mans, l’élu frontiste Louis Noguès a comparé, en plein conseil municipal, l’homosexualité à la zoophilie, rapporte dans un communiqué de presse Marlène Schiappa, adjointe au maire (PS) déléguée à l’Égalité et la lutte contre les discriminations. Celle-ci publie ce midi une tribune sur l’Obs pour rapporter la scène.

Possibilité d'une plainte

Lors d’une discussion au sujet de l’actualisation d’une charte LGBT, créée par la ville en 2002, l’élu du FN aurait pris la parole pour indiquer qu’il n’y avait «plus d’homophobie dans le monde». «Vous défendez l’homosexualité et la bisexualité. Vous êtes la main du lobby LGBT», a-t-il ajouté. Puis de conclure: «A quand une délibération sur la zoophilie? Parce que ça revient au même, quand même.»

«Nous étudions actuellement la possibilité d'une plainte et d'un recours en justice», réagit l’adjointe au maire, qui fait état de précédents dérapages. Marlène Schiappa assure avoir reçu le soutien de plusieurs élus et associations.