Nantes: Une nécropole antique découverte en centre-ville

ARCHEOLOGIE Un chantier de fouilles a démarré depuis quelques semaines, non loin de la place Viarme...

Julie Urbach
— 
Les archéologues prélèvent des urnes funéraires
Les archéologues prélèvent des urnes funéraires — J. Urbach/20 Minutes

Il n’y a pas d’argent, pas de trésor, rien à revendre sur Ebay. Mais pour les archéologues, c’est un site d’une très grande valeur de part son intérêt historique et patrimonial. Depuis la fin du mois de janvier, près de la place Viarme, on creuse, on mesure, on fouille... Pour la première fois à Nantes, une nécropole romaine, datant du Ier siècle a été découverte. Près de 80 urnes funéraires ont déjà été retrouvées dans ce vaste site qui était situé, à l’époque, en zone rurale, à des centaines de mètres de l’entrée de ville.

Bouts d'ossements

«Les premières observations montrent que c’est un site bien structuré, avec des espaces distincts, dont nous allons étudier l’organisation», indique Frédéric Mercier, responsable de la mission archéologie à la ville de Nantes. «Après les prélèvements, nous allons envoyer les urnes au laboratoire, complète Nicolas Lacoste, l’archéologue responsable du chantier. Avec les bouts d’ossements brûlés qu’elles contiennent, nous pourrons en savoir plus sur la sociologie des morts de l’époque, en déterminant l’âge des défunts par exemple. Nous savons déjà qu’il y a des enfants.»

Les opérations de fouille doivent encore durer au moins un mois. Comme pour le couvent des Cordeliers, le public pourra ensuite profiter des résultats de ces découvertes, lors de visites commentées du site.