20 Minutes : Actualités et infos en direct
URBANISMESur l'île de Nantes, le chantier spectaculaire des halles Alstom

Sur l'île de Nantes, le chantier spectaculaire des halles Alstom

URBANISMEL'ancien site industriel est en pleine transformation. Les travaux de réalisation de l'école des beaux-arts, qui ouvrira en 2017 dans les halles 4 et 5, sont les plus impresionnants...
Le chantier des halles 4 et 5, lesquelles accueilleront en 2017 l'école des eaux-arts.
Le chantier des halles 4 et 5, lesquelles accueilleront en 2017 l'école des eaux-arts. - F. Brenon / 20 Minutes
Frédéric Brenon

Frédéric Brenon

«On a du mal à reconnaître les lieux. C’est assez surprenant.» A l'image de Richard, un ancien des chantiers navals nantais, de nombreux badauds et riverains observent chaque jour les travaux des halles Alstom, sur l’île de Nantes.

Il faut dire que le chantier de transformation de cet ancien site industriel, situé près du palais de justice, a atteint une étape spectaculaire ces dernières semaines avec la dépose des murs et du toit des halles 4 et 5, lesquelles abriteront à la rentrée 2017 l’école supérieure des beaux-arts (Esbanm) et ses 500 étudiants.

L'école des beaux-arts, le plus gros morceau

«C’est un chantier impressionnant et en même temps emblématique de l’évolution de l’île de Nantes», explique Virginie Barré, chargée de projet à la Samoa, la société publique d'aménagement de l'île de Nantes.

La construction de l’école en est actuellement «au stade des fondations». Il faudra ensuite réaliser des «boîtes métalliques» lesquelles hébergeront à terme des ateliers, un amphi, une bibliothèque ou une galerie d’art. Un bardage transparent recouvrira le tout, mettant en valeur les structures industrielles.

Un restaurant, un hôtel d'entreprises, la cantine numérique...

Si l’école des beaux-arts occupera la plus grande partie du site Alstom, les autres halles ne resteront pas en friche. Le long de la rue de la tour d’Auvergne, la halle 6 accueillera, sur sa partie Est, un hôtel d’entreprises et la cantine numérique à la rentrée 2017. Au même moment, les halles 1 et 2 recevront une «agora gourmande» dotée d’un restaurant, d’un bar et d’une boutique gastronomique.

La répartition des différents équipements dans les halles transformées. - Samoa

En 2018, un pôle universitaire dédié aux cultures numériques complétera à son tour la halle 6 (partie ouest), tandis qu’une plateforme d’animation économique ouvrira halles 1 et 2. Trois nouvelles rues, dont deux couvertes, relieront ces différents équipements. «Ça avance bien. Le calendrier est tenu pour l'instant», se réjouit Virginie Barré.

Sujets liés