FC Nantes: «Je sais que cette affaire va me suivre un moment», regrette Abdoulaye Touré

FOOTBALL Alors que Bastia rend visite aux Canaris, samedi soir, 20minutes a rencontré Abdoulaye Touré, celui qui a été sans le vouloir au cœur de l’affaire des trois points avec les Corses...

David Phelippeau
— 
Abdoulaye Touré (en bleu) face à l'AJ Auxerre.
Abdoulaye Touré (en bleu) face à l'AJ Auxerre. — JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP

Mardi, lors de l’élimination du Poiré-sur-Vie en Coupe de France contre Auxerre, il a été l’un des meilleurs Vendéens. Un peu comme lors des deux dernières sorties du Poiré en National. Abdoulaye Touré (20 ans), prêté par le FCN lors du dernier mercato jusqu'à la fin de la saison, semble s’épanouir enfin. Loin du cocon nantais et de l’affaire des trois points contre Bastia, dont il a été au cœur sans le vouloir.

Comment ça se passe au Poiré?

Ça se passe super bien. L’intégration a été parfaite. J’ai même été étonné que ça se passe aussi bien. J’ai été très bien accueilli par tout le monde. Le coach (Oswald Tanchot), qui est plein de vie, me fait confiance. J’essaie de lui rendre ça sur le terrain.

Il était temps pour vous de quitter le nid nantais?

C’est sûr, après la saison dernière durant laquelle je n’ai pas eu vraiment de temps de jeu, je pensais que cette saison allait être différente. Problème, c’est reparti sur les mêmes bases. Je me suis dit que c’était le moment d’aller voir ailleurs pour trouver du temps de jeu. Je sais que le FCN me suit encore. J'ai vu Matthieu Bideau (responsable du recrutement des jeunes) et Samuel Fenillat (directeur du centre de formation) et j'ai eu le président Kita au téléphone.

A votre poste, au milieu, c’était complètement bouché...

Oui, bouché, comme vous dites. Ce prêt-là doit me forger un mental, même si je suis fort mentalement. Ce prêt doit être gagnant pour moi et le FC Nantes. C’est pour ça que je n’ai pas hésité à partir, ça s’est fait en deux ou trois jours...

Ce samedi, Bastia vient à la Beaujoire. On va encore parler de l’affaire des trois points et de vous...

On m'en parle de moins en moins mais on m’en parle encore. De toute façon, cette affaire va me suivre un moment. Je veux redevenir un joueur de football normal. Il faut que je redevienne Abdoulaye Touré et non pas le Touré de l’affaire des trois points.

Vous pensez toujours vous imposer à Nantes (sous contrat jusqu'en juin 2017)?

Je suis Nantais. Mon rêve absolu serait d’être titulaire indiscutable dans mon club. Je dois travailler mais ce n’est pas impossible.