Loire-Atlantique: Affaibli, un jeune phoque gris trouve refuge à l'Océarium du Croisic

ENVIRONNEMENT Le mammifère marin a été découvert dimanche sur une plage de Batz-sur-mer. L'Océarium du Croisic l'aide à se reposer avant de la transférer vers la clinique des phoques à Brest...

Frédéric Brenon
— 
Le jeune phoque gris recueilli par l'Océarium.
Le jeune phoque gris recueilli par l'Océarium. — Océarium du Croisic

Un jeune phoque gris a été découvert dimanche par un promeneur sur la plage Valentin à Batz-sur-mer. Agé de quelques mois seulement, affaibli, probablement en essayant de lutter contre les courants glacials de la semaine dernière, le mammifère a été immédiatement recueilli par l'Océarium du Croisic.

Un transfert à Brest pour le nourrir

«Il est fatigué mais va bien, précise-t-on à l'Océarium. Néanmoins, comme il n'est pas encore sevré, il ne peut être nourri avec du poisson entier. On va donc devoir le transférer à l'équipe de la clinique des phoques d'Océanopolis à Brest. Ils sont mieux équipés pour en prendre soin.»

Le jeune phoque, qui mesure 1,20 m et pèse 17 kg, devrait séjourner à Brest plusieurs mois avant d'être relâché auprès des colonies de phoques gris vivants au large du Finistère.

Des sauvetages de phoques chaque hiver

C'est le premier «blanchon» recueilli cet hiver par l'Océarium du Croisic. L'an dernier, quatre jeunes phoques avaient été secourus.

Les phoques adultes viennent parfois faire une sieste au soleil pour récupérer sur le sable. Dans ce genre de cas, «le comportement à adopter est de laisser l'animal tranquille pour le laisser reprendre des forces», précise l'Océarium. S'il est blessé, il faut appeler l'institution ou les services techniques municipaux de la commune et signaler l'état et l'emplacement de l'animal. Mêmes jeunes, ces phoques ont des mâchoires puissantes qui peuvent être dangereuses.