FC Nantes: «Très, très moyens offensivement», selon Michel Der Zakarian

FOOTBALL Ce dimanche, les Canaris ont fait un match nul insipide (0-0) à Nice...

David Phelippeau avec AFP

— 

NANTES, le 25/09/2013 Michel DER ZAKARIAN entraineur du FCN lors du match contre Nice
NANTES, le 25/09/2013 Michel DER ZAKARIAN entraineur du FCN lors du match contre Nice — FABRICE ELSNER/20MINUTES

Ce dimanche, au terme d'un match insipide, les Canaris (9es) sont allés faire match nul (0-0) à Nice (8e). Michel Der Zakarian, l'entraîneur nantais, retient d'emblée le positif: «C'est un bon point. Nice est une équipe qui restait sur une série positive de trois victoires et un nul. De notre côté, nous voulions arrêter la spirale des buts encaissés. Nous avons assez bien défendu en première période, un peu moins bien par la suite et avons été très très moyens offensivement.» C'est peu dire. Nantes n'a cadré que deux frappes durant cette rencontre: une à la 3e minute par Bedoya et une autre dans le temps additionnel par Veretout.

L'excuse de la jeunesse

Un bilan famélique. «Nous ne nous sommes pas créé une seule occasion du match, peste Der Zakarian. On a eu beaucoup de mal à déborder, à passer par les côtés et à centrer. Il ne faut pas oublier que nous avons des jeunes attaquants qui découvrent cette saison le haut niveau et qui ont un peu pioché.»