Nantes: Un an de prison ferme pour avoir menacé de mort des agents de Pôle emploi

FAITS DIVERS Le quadragénaire interpellé mercredi chez lui, à Rezé, avait menacé de mitrailler le personnel de Pôle emploi...

J.U.

— 

Illustration Pôle Emploi. P. Magnen/ 20 Minute
Illustration Pôle Emploi. P. Magnen/ 20 Minute — P.MAGNIEN / 20 MINUTES

«Je veux mes allocations ou je vous mitraille tous!» Voilà ce qu’aurait lancé un homme de 43 ans, habitant de Rezé, aux personnels de l’agence Pôle Emploi de Rezé qui lui demandaient des justificatifs, début janvier.

En perquisitionnant son appartement mercredi, les policiers étaient tombés sur deux pistolets-mitrailleurs et des centaines de munitions.

«Je dis des choses dont je ne me souviens plus»

Poursuivi pour menaces de mort et détention d'armes, l'individu, collectionneur d'armes, a finalement été condamné en comparution immédiate vendredi à deux ans de prison ferme, dont un avec sursis, par le tribunal correctionnel de Nantes, rapportent Ouest France et Presse-Océan ce dimanche.

«Sous l'effet de la colère, je dis des choses dont je ne me souviens plus dix minutes plus tard», a regretté le Rezéen, cité par Ouest France. Il avait déjà été condamné par le passé pour des faits de violences avec arme.