FC Nantes: Aristeguieta se sent «comme un joueur neuf»

FOOTBALL Prêté à Getafe, en Espagne, l'attaquant vénézuélien est finalement revenu à la Jonelière et compte bien s'imposer comme un titulaire sur cette deuxième partie de saison...

David Phelippeau

— 

L'attaquantFernando Aristeguieta.
L'attaquantFernando Aristeguieta. — F. Elsner / 20minutes

Détrompez-vous, il n’y aura pas d’affaire Fernando Aristeguieta. L’attaquant vénézuélien (22 ans), prêté à Getafe durant le mercato hivernal, est finalement revenu à la Jonelière le week-end dernier. La cause? Franck Kita, le directeur général délégué du FCN, a souhaité éclaircir ce qu’il s’est passé pour éviter toute polémique: «Le contrat entre les deux clubs était homologué. En revanche, Getafe n’a pas réussi à lui avoir sa licence à cause de problèmes financiers. Donc, il n’aurait pas pu jouer pendant six mois. Tous les jours, on nous disait: “Demain, il aura sa licence...” On a attendu jusqu’au dernier moment pour voir si Getafe ne trouvait pas une solution. Le club espagnol n’en a pas trouvé donc on a décidé de le faire revenir pour ne pas le laisser six mois potentiellement sans jouer.»

Pas assez de temps pour partir ailleurs

Aristeguieta est donc revenu à la Jonelière le week-end dernier. Il n’oubliera pas de sitôt cet épisode. «C’est dur quand on te dit un jour au téléphone que tu ne peux pas jouer car on ne peut pas te donner de licence. C’est dur parce que j’avais le rêve de jouer en Espagne. J’avais fait mon déménagement. Dans ma tête, je m’étais préparé à évoluer dans un nouveau club... » Partir ailleurs? «Je n’ai pas eu beaucoup de temps pour prendre une décision pour partir ailleurs», répond-il sans hésiter.

Un joueur neuf, un nouveau départ pour lui?

Ayant rendu son appartement, le Vénézuélien a été obligé de retourner dans l’hôtel nantais de ses débuts en jaune et vert en 2013. Bon présage, il avait enfilé les buts quand il vivait sous ce toit...

En attendant, Aristeguieta se sentirait presque dans la peau d’une recrue. «C’est comme si j’arrivais dans une nouvelle équipe, estime celui qui n’a pas eu du tout la confiance de l’entraîneur Der Zakarian depuis le début de la saison (5 matchs seulement). Je vais essayer de gagner la confiance de tout le monde. Je suis un joueur neuf. Je pense que j’ai tout pour réussir ici. Avant mon départ à Getafe, j’avais dit que j’étais triste de ne pas avoir réussi ici. J’ai maintenant une deuxième possibilité pour réussir à Nantes...» On lui souffle et il confirme: «Oui, c’est presque un nouveau départ pour moi. Je n’ai presque pas joué lors des six premiers mois ici. A moi de gagner ma place pendant cette deuxième partie de saison.»