Loire-Atlantique: Une vingtaine d'anomalies après un contrôle surprise des pompes à essence

SOCIETE Près de 500 pompes à essence de la région Pays de la Loire ont été contrôlées afin de vérifier l'exactitude des quantités de carburant délivrées...

Frédéric Brenon

— 

Le 17 avril 2012, illustration de station service.
Le 17 avril 2012, illustration de station service. — Fabrice Elsner/20 Minutes

Pas moins de 487 pompes à essence ont été contrôlées par surprise dans 84 stations-services des Pays de la Loire, soit 10% des stations de la région, annonce la préfecture. L'objectif de ces contrôles réalisés par la DIRECCTE (direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi) était de s'assurer de l'exactitude des quantités de carburant délivrées et la conformité des instruments de mesure. 

Et, à l'heure du bilan, aucune pompe à essence n'a été déclarée non-conforme. Par contre, 19 anomalies ont été relevées.

Des résultats en nette amélioration

«Des régularisations ont été demandées aux gérants des stations concernées», indique la préfecture qui estime que «ces chiffres montrent une amélioration par rapport aux précédentes campagnes de contrôle menées en 2005 et 2010 qui s'étaient conclues respectivement par un taux de non-conformité de 5% et de 1%».

Par ailleurs, le résultat des essais réalisés est jugé «satisfaisant» puisque l'erreur moyenne constatée des pompes à essence est inférieure à 3  centilitres pour 50 litres, soit, pour cette quantité, un écart de 5 centimes d'euros pour un prix de 1,50 euro par litre de carburant.