FC Nantes: Pour Fernando Aristeguieta, c'est beaucoup plus compliqué que prévu

FOOTBALL Confronté à un gros souci administratif à Getafe où il est prêté, l'attaquant du FCN ne peut pas jouer. Un prêt dans un autre club n'est pas à exclure...

David Phelippeau

— 

L'attaquant nantais Fernando Aristeguieta

Credit:Pierre Minier/Ouest Medias/Sipa/OUESTMEDIAS_1900.025/Credit:Pierre Minier/Ouest Media/SIPA/1410221912
L'attaquant nantais Fernando Aristeguieta Credit:Pierre Minier/Ouest Medias/Sipa/OUESTMEDIAS_1900.025/Credit:Pierre Minier/Ouest Media/SIPA/1410221912 — SIPA

Fernando Aristeguieta va-t-il finir la saison? Prêté avec option d'achat depuis quelques semaines déjà au club espagnol de Getafe, l'attaquant vénézuélien, au temps de jeu famélique cette saison sous le maillot nantais (deux titularisations seulement), n'est pas autorisé à jouer. Plusieurs raisons? Pour éviter l'endettement des clubs ibériques, les instances du foot espagnol ont mis en place un «salary cap» cette saison, ce qui signifie que la masse salariale des clubs est limitée et encadrée. Or, Getafe a dépassé sa masse salariale et ne peut pas enregistrer Aristeguieta dans son effectif et donc lui délivrer une licence.

Un changement de coach pas favorable à Aristeguieta

Par ailleurs, Getafe a changé d'entraîneur début janvier. Le nouveau coach (Quique Sanchez Flores) en place fait confiance depuis plusieurs matchs à un attaquant espoir espagnol au profil bien différent de celui d'Aristeguieta. Il n'est donc pas certain que le club ibérique fasse son maximum pour dégraisser son effectif et du même coup diminuer sa masse salariale dans le but de garder le Vénézuélien.

En prêt ailleurs bientôt?

L'attaquant nantais, acheté un peu plus d'un million d'euros par le FCN il y a un an et demi et lié au club nantais jusqu'en 2017, est donc dans une situation très inconfortable. Tout comme la direction du FC Nantes. Cette dernière s'active en coulisses pour trouver une solution d'autant que le mercato espagnol ferme, ce vendredi, à minuit. Ce jeudi midi, le FC Nantes, qui espère toujours que Getafe va régler son problème de masse salariale, songeait à trouver un autre point de chute (toujours en prêt) à Fernando Aristeguieta

Dans le pire des cas, ce dernier pourrait très bien revenir à la Jonelière.