Nantes: Six téléphones et de la drogue saisis dans des cellules de la maison d’arrêt

FAITS DIVERS Des cartes SIM et une arme bricolée ont également été découvertes, lors d'une opération de fouille de sept cellules de la maison d'arrêt, ce lundi soir...  

Julie Urbach

— 

NANTES, le 10/05/2012Une cellule de  la nouvelle maison d arret
NANTES, le 10/05/2012Une cellule de la nouvelle maison d arret — Fabrice ELSNER/20 MINUTES

Ce lundi soir, les agents de l’administration pénitentiaire chargés de la fouille de deux secteurs de la maison d’arrêt de Nantes ne sont pas repartis les mains vides: sur sept cellules, six téléphones portables, des cartes SIM, quelques grammes de stupéfiants et des clés USB ont été confisqués, ainsi qu’une arme bricolée. «Ces découvertes ne représentent qu’une infime partie de ce qui se trouve réellement en détention», réagit la CGT dans l’édition de Ouest-France de ce mercredi, qui rapporte les faits.

Egalement inquiet, le syndicat pénitentiaire FO demande un rétablissement des fouilles (les fouilles au corps systématique sont interdites en prison depuis un an, précise Ouest-France) et la mise en place de brouilleurs de portables «pour la sécurité des personnels, des victimes et des citoyens».