FC Nantes: La Brigade Loire se déplacera au Parc des Princes!

FOOTBALL Le plus gros groupe de supporters nantais, qui boycottait le Parc des Princes depuis la remontée en L1 du FCN en 2013, annonce qu'il sera bien présent le mercredi 11 février pour le 8e de finale de la Coupe de France entre Paris et Nantes...

David Phelippeau

— 

La Brigade Loire à la Beaujoire.
La Brigade Loire à la Beaujoire. — Fabrice Elsner

Elle n'y avait pas mis les pieds depuis la remontée du FCN dans l'élite en 2013. Dans un communiqué envoyé ce lundi, la Brigade Loire, le plus gros groupe de supporters nantais, a indiqué qu'elle ferait le déplacement au Parc des Princes, le mercredi 11 février, pour le 8e de finale de la Coupe de France entre le PSG et Nantes.

Un boycott depuis 2013

La BL s'explique: «Pour rappel, depuis notre remontée en 1re division à l'été 2013, compte tenu des mesures sécuritaires absurdes et des tarifs exorbitants (au minimum 35 euros la place en parcage visiteurs) appliqués par le club de la capitale, nous avons été contraints de boycotter à chaque fois le déplacement en terre parisienne.»

Elle poursuit: «Nous avions un souhait: attendre le moment opportun pour, un jour, retourner dans ce stade devenu triste, encourager notre équipe à fond et montrer ainsi à tout le monde (spectateurs, joueurs, dirigeants parisiens, médias et instances nationales) la différence entre une équipe se déplaçant avec ou sans ses supporters. Et faire comprendre notamment aux bourreaux des ultras parisiens ce dont ils se privent: un soutien organisé, fervent et spectaculaire.»

La BL profite du tarif exceptionnellement bas pour y retourner

Pour la Brigade Loire, le moment est venu de retourner au Parc, «une enceinte sportive dans laquelle le supporterisme organisé, démonstratif et populaire n'est plus le bienvenu depuis 2010».

Compte tenu du tarif très bas pour ce match de Coupe (5 euros), la BL annonce qu'elle prendra la route de Paris «avec tout le matériel qu'elle juge nécessaire pour animer la tribune (drapeaux, tambours, mégaphone)». Enfin, elle invite «l'ensemble des supporters nantais à se joindre à (nous) afin que notre présence soit massive et bruyante».