Info-trafic à Nantes: «Il y a toujours plus de bouchons et peu de solutions pour les éviter»

TRANSPORTS Le service d'alerte SMS de Nantes métropole a été stoppé début janvier. Les panneaux affichant les temps de parcours sur le périphérique tardent à se déployer...

Frédéric Brenon

— 

Le périph compte 17 panneaux à messages variables, dont seulement deux indiquent les temps de parcours.
Le périph compte 17 panneaux à messages variables, dont seulement deux indiquent les temps de parcours. — Dirouest

Le mécontentement monte chez les automobilistes nantais demandeurs d’info-trafic en temps réel pour optimiser leurs déplacements. Depuis le 1er janvier, le système d’alertes SMS proposé par Nantes métropole s’est en effet arrêté. Motif : un «nouveau dispositif d’informations et d’alertes » sera mis en place courant 2015. De plus, le dispositif était jugé «très coûteux pour la collectivité».

Le service SMS abandonné

«Nous avions environ 6000 abonnés à ces SMS, explique Eric Chevalier, directeur général à Nantes métropole. C’était trop peu, et trop cher, au regard du volume de gens concernés dans l’aire urbaine. Les nouvelles technologiques permettent aujourd’hui d’améliorer le service et de fournir un produit beaucoup plus adapté. C’est sur quoi on travaille.»

Un nouveau site et une appli en 2015

D’ici la fin du premier semestre, le site de Nantes métropole infocirculation.fr devrait donc être transformé et s’enrichir d’une application mobile «répondant aux attentes des usagers». Ils diffuseront des informations en temps réel, à la carte, en fonction des besoins, que ce soit pour le trafic routier, les transports en commun, Bicloo, le covoiturage, etc.
En attendant, les automobilistes doivent prendre leur mal en patience. «C’est bien beau ces promesses mais ce que je vois, c’est qu’il y a toujours plus de bouchons, et peu de solutions pour les éviter», s’agace Christophe, ex-Parisien, qui trouve les services d’info-trafic «très décevants» à Nantes

Les temps de parcours sur le périph réclamés

Le périphérique, géré par l’Etat, est particulièrement pointé du doigt. Sur les 17 panneaux à message variable (PMV) installés sur la rocade, seuls deux affichent les temps de parcours en direct (entre les portes de Rennes et d’Orvault côté extérieur, entre les portes de Grand-Lieu et Bouguenais). Le déploiement d’une quinzaine de panneaux supplémentaires est promis, mais pas avant la fin de l’année, rapporte la Dirouest.

«L'affichage des temps de parcours, c'est nécessaire pour pouvoir adapter son itinéraire avant qu'on soit déjà dans les bouchons. On en entend parler depuis des années. C’est trop long à se mettre en œuvre», se désole Sébastien, ex-abonné des  SMS. «Le périph, c’est véritablement le point noir. Ça devrait être la priorité», insiste Christophe.

Nantes métropole indique, de son côté, vouloir intégrer «le plus rapidement possible» l’info trafic du périphérique, mais aussi des routes départementales, sur sa future application.