FC Nantes: Michel Der Zakarian «n'a pas vu grand chose»

François Launay
— 
Michel Der Zakarian, entraîneur du FC Nantes.
Michel Der Zakarian, entraîneur du FC Nantes. — JEAN CHRISTOPHE MAGNENET / AFP

Froid et laconique. A l'issue de l'élimination du FCN mercredi à Lille en quart de finale de la coupe de la Ligue, la déception se lisait sur le visage de Michel Der Zakarian. L'entraîneur nantais n'a pas apprécié la prestation de ses joueurs beaucoup trop passifs. 

Pouviez-vous espérer mieux au vu de la prestation de vos joueurs ?

On avait l’intention de gagner ce match mais il aurait fallu mettre d’autres ingrédients. On a été trop tendres dans les trente derniers mètres pour prétendre s’imposer. On a eu deux occasions dans le match. C’est tout ce qu’il y a eu. Offensivement, c’est trop peu pour prétendre gagner à Lille. C’est dommage mais dans un match couperet, il faut beaucoup plus de détermination et d’engagement. C’était un match trop tranquille pour Lille. On est trop passifs sur le premier but. Le deuxième but nous  pendait au nez vu le peu de détermination. 

On vous sent en colère…

Je ne suis pas en colère mais je suis déçu de la prestation qu’on a faite. Si tu veux faire une aventure en coupe, il faut mettre beaucoup plus de détermination dans ce qu’on entreprend.  

Avez-vous l’impression de les avoir bien conditionnés ?

Oui, je croyais qu’ils étaient motivés mais c’était loin d’être le cas . Il faut de l’engagement physique, beaucoup plus de justesse technique et avoir envie de gagner les duels. Je n’ai pas vu grand-chose. C’est une déception de ne pas être qualifiés en demi –finale.