Loire-Atlantique: A Soudan, on vote sur la réunification de la Bretagne ce dimanche

SOCIETE Les habitants de la commune de Soudan sont appelés à s'exprimer, par le vote, sur la question du rattachement de la Loire-Atlantique à la Bretagne...

J.U et F.B.

— 

Nantes, le 16 juin 2011, manifestation pour la réunification de la Loire-Atlantique et de laBretagne.
Nantes, le 16 juin 2011, manifestation pour la réunification de la Loire-Atlantique et de laBretagne. — F. ELSNER / 20 MINUTES

Après une première votation citoyenne à Saint-Viaud le 30 novembre dernier, les habitants de Soudan, au nord de la Loire-Atantique, sont à leur tour appelés aux urnes ce dimanche, au sujet du rattachement de leur département à la Bretagne. C'est le collectif Dibab, sollicité par des résidents de cette commune de 2.000 habitants située près de Châteaubriant, qui a pris l'initiative d'organiser ce second vote consultatif.

Deux questions posées

Comme à Saint-Viaud, les habitants doivent répondre à deux questions: Êtes-vous pour la création d'une nouvelle région Bretagne intégrant la Loire-Atlantique et les quatre autres départements bretons? Si oui, êtes-vous pour la fusion des conseils départementaux et du conseil régional au sein d'une assemblée de Bretagne?

Le vote se déroule de 8h à 18h. Toutes les personnes inscrites sur les listes électorales de Soudan peuvent y participer, de même que les résidents âgés d'au moins 16 ans (avec justificatif de domicile).

Le maire pas forcément favorable à la réunification

«C'est une cause qui me touche depuis longtemps, explique Laurent Bardoul, président de l'association Soudan-Dibab. J'avais envie de prendre part au débat et de proposer à tous les habitants de s'exprimer. Nous avons rencontré le maire qui n'est pas forcément favorable à la réunification de la Bretagne, mais il nous met à disposition une salle pour que puisse se tenir le vote».

Ce même dimanche, une opération similaire se déroule dans la commune de Langouët, en Ille-et-Vilaine.

 

Lors de la première votation, le 30 novembre à Saint-Viaud, 75% des votants avaient répondu «oui». La participation, jugée faible par certains, avait approché les 20%. «Nous espérons une participation équivalente à Soudan, complète Jonathan Guillaume, secrétaire général de l'association. Faire déplacer des gens un dimanche pour ce genre de vote, que nous organisons avec très peu de moyens, ça n'arrive pas tous les jours. On ne pourra plus dire que l'avis des habitants n'existe pas!».