FC Nantes: Serge Gakpé toujours à l'arrêt avant son départ

FOOTBALL L'attaquant nantais est en fin de contrat en juin prochain et ne devrait pas prolonger...

David Phelippeau
— 
L'attaquant nantais Serge Gakpé

Credit:Pierre Minier/Ouest Medias/Sipa/OUESTMEDIAS_FCNMETZ022/Credit:MINIER/SIPA/1412181625
L'attaquant nantais Serge Gakpé Credit:Pierre Minier/Ouest Medias/Sipa/OUESTMEDIAS_FCNMETZ022/Credit:MINIER/SIPA/1412181625 — SIPA

La fin de l’aventure n’est plus très loin. Arrivé en 2011 à la Jonelière, l’attaquant nantais Serge Gakpé (27 ans), en fin de contrat en juin prochain, devrait selon toute vraisemblance faire ses valises à l’issue de l’exercice 2014-2015. Un site l’envoyait au Torino la semaine dernière. France Football expliquait, ce mardi, que le joueur se serait mis d’accord avec le Genoa pour l’avenir... «Je vois des choses comme vous, nous a dit Gakpé, ce mardi midi. Pour l’instant je ne sais pas de quoi va être fait mon avenir... Je n’ai pas de réponses.» En réalité, le joueur aurait des envies d’ailleurs, mais surtout d’étranger.

Un but seulement cette saison en L1

Plutôt décevant cette saison (un seul but), le FC Nantes ne cherchera pas à tout prix à le retenir. Après le départ de Djordjevic, beaucoup estimaient que Gakpé, auteur d’une fin de saison tonitruante (7 buts lors des 11 dernières journées), pouvait être le successeur du Serbe en attaque. A tort. Cette saison, le Togolais ronronne (11 titularisations pour un but). Gakpé justifie son bilan famélique par un dispositif tactique qui n’aide pas le joueur de côté qu’il est le plus souvent. 

Il ne se sent pas bien dans le 4-4-2

«Quand on joue en 4-4 2, on doit aider notre latéral et nos milieux défensifs. On est plus souvent dans notre camp que dans le camp adverse. On travaille pour l’équipe avant de penser à notre poire. Je ne veux pas me cacher derrière ça mais ça compte...» En l’absence de Djordjevic en fin de saison dernière, Gakpé évoluait dans un 4-3-3 ou 4-2-3-1, soit sur un côté, soit dans l’axe. Un dispositif qui - à l’écouter - obligeait moins à défendre les attaquants de couloir. Ce mercredi, à Lille, en quart de finale de la Coupe de la Ligue, le Togolais devrait évoluer en pointe avec Bammou.