FC Nantes: «On a manqué de folie mais surtout un peu de tout...», regrette Michel Der Zakarian

INTERVIEW Après le nul très décevant (0-0) des Canaris contre Metz, ce dimanche, à la Beaujoire, le coach nantais a montré du doigt tous les manques de sa formation...

David Phelippeau
— 
L'entraîneur nantais Michel Der Zakarian

Credit:Pierre Minier/Ouest Medias/Sipa/OUESTMEDIAS_NANTESMETZ005/Credit:MINIER/SIPA/1501111933
L'entraîneur nantais Michel Der Zakarian Credit:Pierre Minier/Ouest Medias/Sipa/OUESTMEDIAS_NANTESMETZ005/Credit:MINIER/SIPA/1501111933 — SIPA

Il ne s'est pas montré trop sévère et presque soulagé du point pris (0-0). L'entraîneur nantais Michel Der Zakarian n'a pas apprécié la partition jouée par son équipe contre Metz, et notamment les joueurs de couloir, mais retient le point pris...

Que pensez-vous de la prestation de vos joueurs?

On a fait une bonne entame, un premier quart d’heure intéressant mais on n‘a pas su concrétier à ce moment-là... Après, on a eu beaucoup de déchet technique et un manque de mobilité. On n’a pas su résoudre les problèmes que Metz nous posait en seconde mi-temps. On a pas su les contourner. On n’a d’ailleurs rien fait du tout en deuxième mi-temps. Deux ou trois fois, on a frisé la correctionelle. Il y a des matchs comme ça où on est moins bien. On a manqué de folie mais surtout un peu de tout.

A l’image de Jordan Veretout qui jouait très bas...

Jordan Veretout jouait (avec Gomis) devant la défense. Il devait récupérer les ballons et alimenter ensuite. Il ne peut pas tout faire. Il y a surtout des joueurs qui doivent animer les couloirs. Notre entame sur le côté droit (Cissokho et Bedoya) a été bonne, puis, en seconde mi-temps, ça s’est éteint. A gauche (Alhadhur et Nkoudou), on n’a rien fait du match.

,