«The Voice»: Qu'est devenu Roman, le rockeur nantais?

TÉLÉCROCHET L'ex-candidat continue la musique mais l'émission de TF1, dont la 4e saison débute samedi, n'a pas «révolutionné» sa vie...

Julie Urbach

— 

Roman Gaume
Roman Gaume — TF1 / Shine France

Il jouera ce samedi soir dans un pub nantais. Il va bientôt sortir un nouvel album (son troisième) avec son groupe de rock «Roman Electric Band»... Mais il manque encore d’un distributeur. Un an après son passage remarqué aux sélections de The Voice (qui reprend du service ce samedi soir sur TF1), comment se porte Roman Gaume, 26 ans, le rockeur nantais de l’émission? Ce qui est sûr, c’est qu’il est loin d’avoir pris la grosse tête.

«Je vivais déjà de mes chansons bien avant l’émission»

«The Voice, c’était juste une étape de mon parcours, loin d’avoir révolutionné ma vie, lâche le jeune homme, qui n’a pas quitté Nantes, contrairement à beaucoup de candidats qui rejoignent la capitale. Je vivais déjà de mes chansons bien avant l’émission. Aujourd’hui je continue de pouvoir bouffer grâce à ma musique, c’est déjà super!»

A part lui apporter un peu de visibilité et «des likes» sur sa page Facebook, le télécrochet de TF1 ne semble pour le moment pas avoir eu de vrais impacts sur la carrière du jeune artiste. Car, même s’il dit avoir reçu de nombreuses propositions, le rockeur les a toutes déclinées. «On voulait m’écrire des chansons juste pour se faire de la thune, ou me voir jouer dans des comédies musicales, s’amuse-t-il. Ils n’ont juste pas compris ce que je veux faire!»

Un album acoustique

Alors, même s’il continue de décrocher son téléphone pour trouver des dates où se produire, l’auteur-compositeur semble fier d'être resté le même. «C’est sûr que l'on aimerait pouvoir jouer plus et plus loin mais la route est longue!», lance-t-il. Dans ses projets, Roman annonce également travailler sur un projet solo d’album acoustique, avec des chansons «un peu plus pop et folk».