Nantes-Atlantique: Record de fréquentation et premiers signes de saturation pour l'aéroport

AVIATION L'aéroport Nantes-Atlantique a connu en 2014 une année record en nombre de passagers transportés et affiche une croissance sans égal en France depuis cinq ans...

Frédéric Brenon

— 

L'aéroport Nantes-Atlantique a transporté plus de 4 millions de passagers en 2014
L'aéroport Nantes-Atlantique a transporté plus de 4 millions de passagers en 2014 — Fabrice Elsner/20 Minutes

Les chiffres sont désormais officiels. Avec un peu plus de 4,15 millions de passagers transportés, l'aéroport Nantes-Atlantique a établi en 2014 son nouveau record. La fréquentation a augmenté en un an de 5,8%, tandis que les mouvements commerciaux d'avions ont progressé de 2,3%. Avec une croissance de 57% depuis 2009, l'aéroport nantais détient même la plus forte progression des aéroports régionaux français sur les cinq dernières années, se félicite Vinci, gestionnaire de l'équipement.

Un trafic qui double en moins de dix ans

Le dynamisme 2014 a été rendu possible pas l'accueil de trois nouvelles compagnies (TAP, Sun express, Aegan airlines) et quatorze nouvelles lignes en 2014. Le trafic international, en particulier, a progressé d'environ 10,5%.

Les trois premières compagnies au départ de Nantes, en nombre de passagers transportés, sont Air France, Easyjet et Volotea.

Depuis 2010, la fréquentation globale de Nantes-Atlantique a gagné un million de passagers. Elle a même doublé depuis 2005, «alors que le trafic mondial double tous les 15 ans», se félicite Vinci.

«Les journées à forte densité se multiplient»

Cette situation ne serait pas sans conséquence pour l'accueil des passagers. «Les journées à forte densité se multiplient d'année en année, raconte Vinci. Nantes-Atlantique a ainsi connu 80 journées à plus de 14.000 passagers en 2014, contre 6 seulement en 2011, nécessitant la mise en place de renforts humains (salariés en gilets jaunes) et toujours plus d'anticipation dans le pilotage de notre activité, en coordination avec les compagnies aériennes et les tour-opérateurs.»

Les opposants au projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes ont déjà fait savoir que ce nouveau record à plus de 4 millions de passagers ne signifiait pas, de leur point de vue, que l'aéroport Nantes-Atlantique était saturé. Et font remarquer que l'aéroport de Genève, sur une surface semblable et avec une seule piste, accueillait, lui, 14 millions de passagers.