FC Nantes: «On a l'ambition de faire chuter Lyon», martèle le coach Der Zakarian

FOOTBALL Pour les 16es de finale de la Coupe de France, le FC Nantes accueillera l'Olympique Lyonnais, actuel 2e de L1...

David Phelippeau

— 

Le milieu de terrain du FC Nantes Jordan Veretout.

Credit:Pierre Minier/Ouest Medias/Sipa/OUESTMEDIAS_FCNCF006/Credit:MINIER/SIPA/1501041012
Le milieu de terrain du FC Nantes Jordan Veretout. Credit:Pierre Minier/Ouest Medias/Sipa/OUESTMEDIAS_FCNCF006/Credit:MINIER/SIPA/1501041012 — SIPA

Du lourd mais à domicile. Le tirage des 16es de finale de la Coupe de France a eu lieu, ce lundi soir. Les Canaris affronteront, le mardi 20 ou le mercredi 21 janvier, à la Beaujoire, l’Olympique Lyonnais, actuel 2e de Ligue 1. «C’est une belle affiche, estime d’emblée l’entraîneur nantais Michel Der Zakarian, persuadé que l’enceinte nantaise fera le plein. J’aurais préféré recevoir une équipe moins prestigieuse. Mais c’est vraiment bien de recevoir car on aurait pu avoir quatre déplacements d’affilée (Lille, Monaco et Montpellier) si on avait joué à l’extérieur… On a l’ambition de les faire chuter.» 

1-1 en championnat en début de saison... déjà à la Beaujoire

Olivier Veigneau: «On est content de recevoir, c’est une belle affiche. C’est un match compliqué mais c’est vraiment bien que ça se joue à la Beaujoire.» Les deux formations se sont déjà croisées en début de saison en championnat, déjà à la Beaujoire. Résultat: 1-1. «On les avait bousculés, on ne les avait pas laissés jouer, se souvient Der Zakarian. Si on avait été plus réalistes, on pouvait gagner.» «Cette fois-ci, il va falloir se départager», rigole Veigneau.

Par ailleurs, le voisin choletais (CFA 2) recevra Brest (L2) et le club vendéen du Poiré-sur-Vie (National) aura un court déplacement à Bressuire (CFA 2) dans les Deux-Sèvres.