Loire-Atlantique: Des habitants toujours plus nombreux dans le département

DEMOGRAPHIE Selon l'Insee, le département a gagné 66.500 habitants en cinq ans...

Julie Urbach

— 

Nantes, le 14 dÈcembre 2014, la foule de piÈtons dans les rues du centre-ville pour le premier dimanche aprËs-midi d'ouverture des commerces avant les fÍtes de fin d'annÈe
Nantes, le 14 dÈcembre 2014, la foule de piÈtons dans les rues du centre-ville pour le premier dimanche aprËs-midi d'ouverture des commerces avant les fÍtes de fin d'annÈe — Frederic Brenon / 20 Minutes

Dans les Pays de la Loire, c’est le département le plus peuplé et celui où la population augmente le plus vite. Mieux, au niveau national, la Loire-Atlantique décroche la quatrième plus forte croissance de la population (derrière le Rhône, la Haute-Garonne et la Gironde).

Selon les chiffres de 2012 que vient de publier l’Insee, le département a en effet gagné 66.500 habitants en cinq ans. «Soit l’équivalent d’une ville comme Saint-Nazaire», se félicite Philippe Grosvalet, président du conseil général. La Loire-Atlantique comptait donc, au 1er janvier 2012, 1.313.321 habitants. Et s’affiche toujours comme le 12e département le plus peuplé de France!

Grande couronne nantaise

Cette impressionnante croissance repose sur un flux migratoire positif, mais aussi sur un nombre de naissances bien supérieur à celui des décès relevé dans la région, analyse l’étude. Dans le détail, ces bons résultats s’expliquent aussi grâce au dynamisme de nombreuses «villes périurbaines de la grande couronne nantaise», note l’Insee.

Les communes de Drefféac ou du Gâvre ont par exemple progressé de 5% ou plus sur cinq ans, tandis que Le Loroux-Bottereau a compté près de 1.500 habitants de plus, soit une hausse de 4,3%. La métropole n’est pas en reste: avec 22.500 habitants en plus entre 2007 et 2012, plusieurs communes se distinguent comme Sainte-Luce-sur-Loire, Bouguenais ou Rezé, qui gagnent chacune, sur la même période, plus de 1.000 habitants.

Les Pays de la Loire, région du littoral atlantique la plus peuplée

Cette progression n’est pas entravée par une érosion de la population tout de même constatée dans certaines communes du littoral, comme à la Baule ou au Pouliguen (-1,5% soit une perte de plus de 1.500 habitants au total pour les deux villes).

Au total, la région Pays de la Loire comptait, en 2012, 3.632.614 habitants. C’est la région du littoral atlantique la plus peuplée, devant l’Aquitaine, la Bretagne et le Poitou-Charentes.