Loire-Atlantique: Les Verts feront cavaliers seuls aux élections départementales 2015

Politique Les adhérents d'Europe écologie de Loire-Atlantique ont fait le choix de l'autonomie de leurs candidats pour l'élection à l'assemblée départementale en mars...

Frédéric Brenon

— 

Roubaix, le 11 fŽvrier 2012. La candidate d'Europe Ecologie Les Verts (EELV), Eva Joly, donne le premier meeting de sa campagne Žlectorale salle Wattremez.
Roubaix, le 11 fŽvrier 2012. La candidate d'Europe Ecologie Les Verts (EELV), Eva Joly, donne le premier meeting de sa campagne Žlectorale salle Wattremez. — M.LIBERT/20 MINUTES

Alors que les prochaines élections départementales s’annoncent compliquées pour la gauche, que l’hypothèse d’un basculement à droite de la Loire-Atlantique n’est plus considéré comme impensable, le PS vient d’encaisser une difficulté supplémentaire avec la décision d’Europe écologie-Les Verts de ne pas faire d’alliance au premier tour avec l’actuelle majorité sortante.

Le fâcheux précédent de 2011

Le choix adopté vendredi par les adhérents écologistes réunis à Saint-Herblain est en effet celui de l’autonomie des candidats, faute de positions partagées avec les socialistes sur plusieurs dossiers. Si la politique nationale du gouvernement de Manuel Valls a pesé, le désaccord local autour  du projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes a, lui aussi, été déterminant. «C’est une occasion manquée d’autant moins compréhensible qu’une gouvernance commune a fait ses preuves dans plusieurs villes de Loire-Atlantique», regrette Fabrice Roussel, premier secrétaire du PS 44.

Aux élections cantonales de 2011, les écologistes de Loire-Atlantique avaient payé lourdement leur choix d'autonomie puisqu'ils n'avaient obtenu aucun siège, malgré huit candidats qualifiés au second tour.

Les élections départementales auront lieu les 22 et 29 mars 2015.