Nantes: Une enseigne braquée à la hache

FAITS DIVERS Près de 20.000 euros ont été dérobés lundi à Happy Cash, route de Vannes...

D. P.

— 

L'enseigne Happy Cash, route de Vannes, victime d'un braquage à la hache lundi (capture Google Street View).
L'enseigne Happy Cash, route de Vannes, victime d'un braquage à la hache lundi (capture Google Street View). — Google Street View

Il était un peu plus de 13h lundi lorsque quatre hommes cagoulés ont fait irruption dans une enseigne de la route de Vannes, Happy Cash, spécialisée dans l’achat et la vente de matériels d’occasion. «Après avoir brisé la vitre avec une hache, ils ont mis en joue les vendeurs, rapporte Ouest France dans son édition de mercredi. Ils se sont emparés du fond de caisse et d’une partie des bijoux proposés à la vente.» Les braqueurs étaient équipés, selon Presse Océan qui se fait aussi l’écho de cette agression, d’un fusil à pompe et d’une arme de poing.

Traumatisme

Les quatre hommes se sont emparés du fond de caisse et de bijoux. Avant de prendre la fuite en voiture. Aucun des six employés, alors en pause déjeuner, n’a été blessé mais l'un des stagiaires n'est pas revenu au magasin le lendemain. «Ils ont super-bien réagi, sans paniquer, explique à Ouest France le gérant de l’enseigne. Mais c’est forcément traumatisant.»

Une longue série de vols à main armée

Le préjudice est estimé à quelque 20.000 euros. L’enquête a été confiée à la brigade criminelle de la police judiciaire. Ce braquage, rappelle le journal, intervient quelques mois après une longue série de vols à main armée, dont les trois derniers ont été commis les 28 et 29 novembre dernier, dans un tabac-presse du boulevard Salvador Allende, à la station Total du boulevard Général de Gaulle et dans une boulangerie du boulevard du Tertre à Saint-Herblain.