Le sable remonte la Côte d'Amour avant l'été

ENVIRONNEMENT L'étrange ballet motorisé se répète chaque année depuis trois ans, avant le coup d'envoi de la saison estivale...

F. B.

— 

L'étrange ballet motorisé se répète chaque année depuis trois ans, avant le coup d'envoi de la saison estivale. Entre la plage de Pornichet et celle de La Baule, des tracteurs chargés de sable enchaînent les allers-retours.A la sortie de l'hiver, la commune de La Baule, victime des courants dans sa baie, constate la réduction de sa plage. Du coup, elle va se réapprovisionner en sable chez le voisin pornichétain qui, lui, en a reçu par la mer plus qu'il n'en faut. Environ 9 000 tonnes seront ainsi transférées d'ici à la fin de la semaine. « A cause de certaines grosses tempêtes, la déperdition en sable a été plus importante cette année, note Yves Métaireau, maire (UMP) de La Baule. Il s'agit de travaux d'entretien réalisés en collaboration entre les deux communes. Nous sommes obligés de recommencer tous les ans pour maintenir la même hauteur et la même largeur de sable sur la plage. » Coût de l'opération : près de 90 000 €.