Nantes-Châteaubriant: Des mesures pour regagner la confiance des usagers du tram-train

TRANSPORTS La région promet que les incidents techniques qui ont perturbé la ligne de tram-train depuis septembre seront bientôt résolus. Elle espère convaincre les voyageurs déçus...

Frédéric Brenon

— 

La fréquentation de la ligne Nantes-Châteaubriant (ici à Haluchère) donne satisfaction à ses responsables.
La fréquentation de la ligne Nantes-Châteaubriant (ici à Haluchère) donne satisfaction à ses responsables. — F. Elsner/20 Minutes

Un peu plus de trois mois après la mise en service totale de la ligne de tram-train Nantes-Châteaubriant, la région Pays de la Loire a annoncé jeudi soir plusieurs mesures destinées à «redonner confiance» aux usagers du tram-train.

Il faut dire qu'outre des retards, plus de 250 voyages ont dû être supprimés ces trois derniers mois (surtout en septembre) en raison d’incidents techniques. En cause: des pannes de logiciel, de palpeurs ou de couplage.

Promesse d'un service performant début 2015

«Un nouveau logiciel arrivera courant décembre, le reste sera résolu d'ici janvier. On retrouvera un service performant début 2015», promet Gilles Bontemps, vice-président du conseil régional.

«Ces dysfonctionnements ont créé du mécontentement, reconnaît l'élu. Mais il faut aussi se rappeler que le tram-train est un matériel innovant, extrêmement sophistiqué. Il n'est pas étonnant qu'il y ait encore des réglages à faire.»

Tarifs promotionnels

Pour rassurer les clients, la région s'engage donc à publier chaque semaine, sur le site Internet de la ligne Nantes-Châteaubriant, à partir du 20 décembre, des indicateurs sur les suppressions de trains, leur ponctualité et leur surcharge éventuelle.

Toujours sur le site Internet, un formulaire permettra également aux usagers de signaler des problèmes rencontrés et la «réponse sera garantie». Enfin, des offres promotionnelles sur les trajets occasionnels seront formulées au 1er semestre 2015.

Fréquentation satisfaisante

Au-delà de ces difficultés techniques, la ligne de tram-train Nantes-Châteaubriant a plutôt la cote chez les habitants du Nord-Loire. Plus de 1.500 abonnements ont déjà été souscrits tandis que la fréquentation moyenne atteint 3.000 voyages par jour.

«Après trois mois seulement de circulations à plein régime, c'est très satisfaisant, juge Gilles Bontemps. Cela représente un tiers de l'objectif final que l'on s'est fixé pour 2017 [11.200 voyages par jour].»