FC Nantes: Olivier Veigneau avait «les glandes»

FOOTBALL Silencieux après le revers (1-2) contre Toulouse mardi, le capitaine du FC Nantes avoue être totalement responsable du deuxième but victorieux du TFC…

David Phelippeau

— 

Le défenseur nantai Olivier Veigneau.

Credit:Pierre Minier/Ouest Medias/Sipa/OUESTMEDIAS_1506.44/Credit:Pierre Minier/Ouest Media/SIPA/1410191537
Le défenseur nantai Olivier Veigneau. Credit:Pierre Minier/Ouest Medias/Sipa/OUESTMEDIAS_1506.44/Credit:Pierre Minier/Ouest Media/SIPA/1410191537 — SIPA

Une fois n’est pas coutume, Olivier Veigneau, le défenseur et le capitaine du FC Nantes, ne s’est pas arrêté en zone mixte après le revers (1-2) contre Toulouse. Quelques minutes avant, selon Presse-Océan, il avait eu une altercation avec un supporter, obligeant son coéquipier Issa Cissokho à intervenir. Veigneau est revenu, ce mercredi midi, après avoir présenté le calendrier réalisé par les joueurs du FC Nantes, sur cette soirée difficile pour lui et toute sa formation.

>> Le calendrier réalisé par les joueurs du FC Nantes

Il fait son autocritique

«On avait tous les glandes car on n’a pas le droit de faire une première mi-temps comme ça. On n’a pas le droit de perdre des matchs comme ça, de faire des erreurs comme j’ai pu faire. C’est pour ça que j’étais énervé.»

Il poursuit en faisant allusion au but assassin de Braithwaite à cinq minutes de la fin sur lequel il est dépassé: «Je ne dis pas que ce n’est que de ma faute. On est tous fautifs mais on retient souvent que le fait du match… C’est chiant quand ça vous arrive personnellement et c’est normal que je fasse cette autocritique.»

Masqué au départ du ballon sur le deuxième but du TFC

Enfin, Veigneau a essayé de décrypter sa faute d’appréciation: «J’aimerais pouvoir l’expliquer. J’apprécie mal la trajectoire au début de l’action. Je suis masqué par un alignement de joueurs et je ne vois pas le départ de ballon donc quand il part je vois que je suis trop court…»