Le coup de feu s'est produit quartier Bottière à Nantes, dimanche soir.
Le coup de feu s'est produit quartier Bottière à Nantes, dimanche soir. — Capture d'écran Google maps

SECURITE

Nantes: Réunion de crise après les violences à Bottière et Nantes-Nord

La multiplication des actes de violence inquiète les élus...

L’initiative est venue de l’adjoint nantais à la tranquillité publique, Gilles Nicolas. Ce mercredi en fin d’après-midi, une réunion d’urgence rassemblera en préfecture les représentants de la mairie, du parquet, de la police judiciaire et de la direction départementale de la sécurité publique.

Objectif: réagir aux épisodes de violences qui émaillent depuis plusieurs semaines les quartiers de Bellevue, Malakoff et Bottière. Et surtout, réagir à la multiplication des incidents ces derniers jours.

Rivalités Bottière - Nantes-Nord

Samedi, c’est une bagarre qui éclatait au gymnase de la Noé-Lambert autour d’un match de futsal, dimanche soir, une balle perdue traversait la cuisine d’une locataire du quartier Bottière… Lundi, la tension est montée d’un cran à la Bottière et à Nantes-Nord avec l’agression successive de trois adolescents.

Ouest-France et Presse Océan relatent les deux scènes dans leurs éditions de mercredi. Vers 13h d'abord, un jeune de 17 ans était blessé à la cuisse par deux hommes armés d’un couteau, devant le lycée professionnel Léonard de Vinci. «Moins d’une heure plus tard, au lycée Monge (dans les quartiers nord), on voyait une équipe de huit ou neuf gars arriver, écrit Presse Océan Les agresseurs ont fini par trouver leur cible : deux garçons âgés de 15 et 17 ans… habitant à la Bottière.» Les victimes ont alors été roués de coup.

Selon Ouest-France, «la Crim’ de la sureté départementale travaille sur des indices de police technique et scientifique et sur des vidéos pour identifier les auteurs des violences».