Loire-Atlantique: Des Zadistes s'en prennent à la gendarmerie de Sautron

FAITS DIVERS Des opposants à l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes ont vandalisé à la peinture la gendarmerie de Sautron ce vendredi matin...

Frédéric Brenon

— 

La gendarmerie de Sautron, à l'ouest de Nantes.
La gendarmerie de Sautron, à l'ouest de Nantes. — Capture d'écran Google maps

La mairie de Sautron a fait part de son «indignation» ce vendredi midi à la suite des actes de vandalisme commis sur la gendarmerie de la commune. Vers 9h ce vendredi, une quarantaine de militants anti-aéroport, venus de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes, ont éclaboussé de peinture rouge et orange la façade du bâtiment. Une inscription «Va te faire cuire un keuf» a également été tagguée à la bombe, tandis que le canedas de la grille d'accès aux locaux a été forcé.

 

Selon Marie-Cécile Gessant, maire de Sautron, le groupe d'individus est d'abord passé par la mairie avant de «foncer sur la gendarmerie» à bord d'une dizaine de véhicules.

Cinq personnes ont été interpellées avant qu'elles ne quittent les lieux. Un dispositif de sécurité a depuis été mis en place.

La ZAD revendique une «action symbolique»

Cette action contre la gendarmerie fait suite à l'interpellation, dans la nuit de jeudi à vendredi, de plusieurs Zadistes suspectés d'avoir volé du carburant, selon Ouest-France. Les militants qui ont débarqué à 9h auraient réclamé la libération de leurs amis.

Interrogé par 20 Minutes, un porte-parole de la ZAD évoque, lui, «une action symbolique faite pour dénoncer la violence d'Etat et le fait que la gendarmerie nationale a participé à l'assassinat de Rémi Fraisse». Elle intervient à la veille de la manifestation «contre la répression policière» prévue samedi, à 14h, devant le palais de justice de Nantes.