Les nouvelles archives prêtes en janvier

CHANTIER Fermées au public depuis deux ans, les archives départementales devraient rouvrir leurs portes en janvier prochain...

Frédéric Brenon

— 

Fermées au public depuis deux ans, les archives départementales devraient rouvrir leurs portes en janvier prochain, a annoncé hier le conseil général. Le chantier d'extension et de restructuration des bâtiments, situés rue Bouillé à l'angle de la rue Bellamy, avait démarré en mars 2005. L'objectif était d'augmenter la capacité de conservation des collections et permettre de recevoir d'un plus grand nombre de lecteurs. De nouveaux locaux d'archivage et un parking sont ainsi construits au sous-sol, de même que de nouveaux espaces publics en extérieur. L'accueil sera également valorisé par un renforcement des espaces verts et de la lumière naturelle.« C'est un lieu d'une richesse extrême mais relativement méconnu. Nous souhaitons l'ouvrir à un public nouveau, plus large que les historiens, les étudiants et les généalogistes qui le fréquentent habituellement », explique Marie-Odile Bouillé, vice-présidente du conseil général. A la fin des travaux, en octobre, les archives départementales disposeront de 57 km linéaires de magasins de conservation (contre 31 km auparavant) et de 130 places en salles de lecture (contre 82).