Pays de la Loire: Attention aux dangers du monoxyde de carbone

SANTE Plus de 170 personnes ont été intoxiquées par ce gaz invisible l'an dernier en Pays de la Loire, 5 d'entre elles en sont mortes...  

Frédéric Brenon

— 

Un détecteur demonoxyde de carbone.
Un détecteur demonoxyde de carbone. — G . VARELA / 20 MINUTES

Face à la multiplication des intoxications liées au monoxyde de carbone en hiver, l’agence régionale de santé (ARS) a décidé de lancer un message de vigilance vis-à-vis du grand public. «Les émanations de monoxyde de carbone entraînent des intoxications nécessitant des hospitalisations et pouvant conduire au décès», alerte l'ARS.

La plupart des intoxications sont à domicile

En 2013, 173 personnes ont été intoxiquées par ce gaz inodore et incolore en Pays de la Loire, cinq sont décédées. La grande majorité des intoxications sont survenues du domicile des victimes, quelques unes en milieu professionnel.

Pour réduire les risques, l’ARS conseille de faire systématiquement vérifier et entretenir ses installations de chauffage avant la période de chauffe, de respecter les consignes d’utilisation des appareils de combustion, de maintenir les systèmes de ventilation en bon état, d’aérer son logement au moins dix minutes.par jour, ou encore de ne jamais utiliser de façon prolongée un chauffage d'appoint à combustion.