HBC Nantes: Thierry Anti prend deux matchs de suspension ferme

HANDBALL Fin octobre, excédé par des décisions arbitrales, l’entraîneur nantais avait baissé son pantalon et invectivé un délégué…  

David Phelippeau
— 
L'entraîneur nantais Thierry Anti  a pris deux matchs ferme.
L'entraîneur nantais Thierry Anti a pris deux matchs ferme. — Pierre Minier / Ouest Médias / SIPA

Il s’en sort plutôt bien. La Commission de discipline de la Ligue nationale de hand a sanctionné l’entraîneur du HBC Nantes Thierry Anti de deux matchs ferme, plus un avec sursis, parce qu’il avait baissé son pantalon puis menacé verbalement un délégué, fin octobre, à Paris. Le club nantais a annoncé dans un communiqué qu’il ne ferait pas appel de la décision. Thierry Anti ne sera donc pas sur le banc pour le déplacement à Dunkerque, le 26 novembre, et la réception de Sélestat, le 3 décembre. L’intérim du poste d’entraîneur sera assuré par son adjoint Grégory Cojean.

Il fait son mea culpa

Ce mardi matin, celui qui avait dans un premier temps expliqué qu’il remettait sa chemise dans son pantalon a plaidé coupable dans Ouest-France: «Bien sûr qu’il s’agissait d’un dérapage. Quand on fait des bêtises, il faut assumer. […] Il faut que cela me serve d’expérience afin d’être plus cool que je le suis, et ce jusqu’à la fin de ma carrière. Cela doit me servir de leçon.»

«La meilleure réponse à cet épisode: le succès à Paris»

L’affaire est donc close pour le HBC Nantes. Il ne semble pas question que le coach soit sanctionné en interne. «La meilleure réponse que le HBCN pouvait apporter à cet épisode a eu lieu hier (dimanche) sur le terrain par les joueurs ainsi que dans les tribunes avec le nombreux public venu supporter le club», a expliqué un communiqué du club, envoyé lundi soir. En effet, Nantes, s’il ne se comporte pas toujours très bien en-dehors du terrain, a réalisé l’exploit, dimanche, en battant (24-25) Paris dans sa salle et en se qualifiant pour le Final Four de la Coupe de la Ligue.

Le HBC Nantes candidat pour recevoir le Final Four

Toujours selon Ouest-France, le club nantais s'est porté candidat pour accueillir les finalités de la Coupe de la Ligue les 28 et 29 mars prochains. Quatre formations y sont qualifiées: Cesson, Dunkerque, Toulouse et Nantes. Pour recevoir l'événement, le HBCN est en concurrence avec Toulouse et Rouen. Réponse le 2 décembre.