Ragondins maltraités: Le patron national de la FNSEA reconnaît «une connerie»

POLEMIQUE Xavier Beulin a exprimé ses regrets suite au «dérapage» d'agriculteurs manifestants mercredi à Nantes...  

F.B. avec AFP

— 

Xavier Beulin, président du syndicat agricole FNSEA
Xavier Beulin, président du syndicat agricole FNSEA — LCHAM/SIPA

Confronté à la vive polémique suscitée par les images de ragondins brutalisés ou recouverts de peinture au cours de la manifestation des agriculteurs mercredi à Nantes, le président national du syndicat agricole FNSEA, organisateur du rassemblement, a reconnu jeudi que ces actes étaient «une connerie».

Images «pas agréables à regarder»

«Je considère que c'est une connerie et je ne cautionne pas ce type de dérapage, a réagi Xavier Beulin. Les images ne sont pas agréables à regarder et malheureusement elles risquent de masquer ce qui était cette journée.» «J'avais moi-même appelé au respect des biens et des personnes», a-t-il ajouté.

Interrogé sur les propos virulents des dirigeants écologistes sur la FNSEA, Xavier Beulin a simplement répondu: «Ça va très loin».

Trois plaintes annoncées

La Fondation Brigitte Bardot, l'association de défense des animaux L214 et le parti Europe écologie-Les Verts ont annoncé qu'ils portaient plainte contre la FNSEA pour «mauvais traitement envers des animaux sauvages tenus en captivité».

Jeudi matin, le président de la FNSEA de Loire-Atlantique, Alain Bernier, s'était dit «outré» par la polémique. «Il y a visiblement un décalage profond entre les citadins et le monde rural, regrettait-il. Il faudrait que les citadins sortent un peu de chez eux, mettent des bottes, pour voir notre réalité. Les ragondins sont des animaux nuisibles. Ils sont un fléau pour notre profession et nos campagnes.»