Nantes: La manif des agriculteurs tourne au défouloir

SOCIETE Plus de 300 agriculteurs en colère sont rassemblés depuis 11h30 aux abords de la préfecture...

Frédéric Brenon

— 

Dépôt de déchets verts devant la préfecture. Lancer le diaporama
Dépôt de déchets verts devant la préfecture. — F. Brenon / 20 Minutes

De la terre, du fumier, des plumes, des déchets verts, des papiers, de la boue... Les abords de la préfecture sont méconnaissables. A partir de 13h, la manifestation des agriculteurs de Loire-Atlantique a tourné ce mercredi au défouloir un peu cradingue. Pendant plus de 30 minutes, des remorques sont venues déverser, dans une ambiance bon enfant, leur contenu à quelques mètres de la porte d'entrée de la préfecture. Sous les yeux de dizaines de policiers et de passants interloqués.

«Juste pour marquer le coup»

Un cadavre de sanglier a été déposé au milieu des détritus, un ragondin (déjà mort) a été écrabouillé par un tracteur, tandis que d'autres ragondins (bien vivants) ont été lâchés, roués de coup et recouverts, pour certains, de peinture à la bombe.

«Ça va trop loin. C'est sale et irrespectueux», s'indigne un riverain. «C'est juste pour marquer le coup, se défend un agriculteur. Après un bon nettoyage, il n'en restera plus rien.»

 

Les grilles de protection installées par les forces de l'ordre ont pris cher. - F. Brenon / 20 Minutes

 

 

Les agriculteurs manifestaient ce mercredi dans toute la France contre la hausse des contraintes pesant sur leur travail (normes, directive nitrates, etc.) et contre la concurrence des produits agricoles étrangers.