FC Nantes: «Mine de rien, on joue beaucoup mieux que la saison dernière», estime Vincent Bessat

FOOTBALL Le milieu de terrain explique que les Canaris ont plus de maîtrise technique que la saison dernière…  

David Phelippeau

— 

NANTES, le 24/11/2013 Vincent BESSAT, lors du match FCN MONACO
NANTES, le 24/11/2013 Vincent BESSAT, lors du match FCN MONACO — F. ELSNER / 20 MINUTES

Il reconnaît que Nantes a progressé dans beaucoup de domaines mais ne comptez pas sur lui pour lui faire dire qu'il vise autre chose que le maintien... Le milieu de terrain Vincent Bessat se confie sur ce début de saison très réussi des Canaris.

Ne pensez-vous pas que les adversaires vous craignent plus cette saison?

Quand t’es au haut du classement, que tu enchaînes des bons résultats et que t’es dans une bonne série, on te regarde forcément différemment.

Et ne devient-on pas plus exigeant avec vous?

En même temps, c’est le FC Nantes. Ici, il y a des ambitions mais le premier objectif reste le maintien. Il n’empêche que les gens ont envie de nous voir en haut. On leur donne de bons arguments pour qu’ils soient exigeants… En attendant, il ne faut pas oublier toutes les années précédentes. On revient de loin. Continuons à livrer des matchs d’hommes et à être performants dans les contenus car mine de rien, on joue beaucoup mieux que la saison passée.

Cette maîtrise technique que vous avez ne peut-elle pas vous permettre d’éviter un creux comme la saison dernière?

Ca va être l’aspect physique qui fera qu’on aura un trou ou non. On fournit beaucoup d’efforts sur nos matchs. On nous demande beaucoup. Et tant mieux car ça paie. A nous maintenant de mieux gérer nos efforts.

Avec 20 points après douze matchs, vous jouez quoi maintenant?

Le maintien comme la saison dernière. On n’est pas à l’abri d’un trou comme la saison dernière.

Nantes peut espérer mieux quand même?

Si on peut jouer le Ligue des champions, on la fera (sourire)… Non, mais l’objectif c’est le maintien. En début de saison, tout le monde nous mettait dans les trois derniers une fois de plus. Là, on fait un bon début de championnat comme l'année dernière. A nous de ne pas refaire les erreurs de la saison passée. Après, si on a notre maintien en poche en février, on reverra nos ambitions à la hausse, mais pour le moment c’est le maintien.

Mots-clés :