Remplacement des abribus fracturés ce mardi matin à Nantes.
Remplacement des abribus fracturés ce mardi matin à Nantes. — F. Brenon / 20 Minutes

SOCIETE

Barrage de Sivens: Huit interpellations après la manifestation à Nantes

La manifestation d'hommage au militant Rémi Fraisse a dégénéré lundi soir en centre-ville...

Les stigmates des dégradations commises lundi soir en marge de la manifestation d'hommage au militant Rémi Fraisse, qui a trouvé la mort dimanche sur le site du barrage de Sivens (Tarn), étaient bien visibles ce mardi matin en centre-ville. Outre quelques poubelles incendiées, les parois vitrées de la station de tramway Place du cirque, plusieurs abribus et des supports d'affichage publicitaire ont été endommagés cours des 50-Otages. La plupart des banques, dans un périmètre allant de Bouffay à la place Graslin, ont également essuyé des bris de vitrine ou des jets de peinture. Plusieurs boutiques de la rue Crébillon ont elles aussi été vandalisées.

Plusieurs vitrines de la rue Crébillon ont été brisées. - F. Brenon / 20 Minutes

Huit casseurs interpellés

Huit personnes ont été interpellées pour des flagrants délits de casse selon la police, cinq ont été placés en garde à vue pour violences volontaires ou vol.

Organisée à l'appel des opposants Zadistes à l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, la manifestation d'hommage avait pourtant débuté dans le calme, vers 18h, devant la préfecture. Plus de 300 personnes y avaient pris part. Ce n'est qu'une heure plus tard que des petits groupes cagoulés ont commencé à faire de la casse dans les rues de l'hyper centre. Ils ont été dispersés par la police vers 21h.

Sur les réseaux sociaux, de nombreuses voix se sont élevées pour dénoncer ces débordements.