Nantes: A l'université, un concours où les étudiants «se vendent»

EDUCATION L'opération «Les talents du Tertre» propose de valoriser ses compétences en trois minutes...  

Julie Urbach

— 

Le campus du Tertre
Le campus du Tertre — F. Elsner/20minutes

Ce jeudi, sur le campus  du Tertre (à 16h, amphi 405), une quinzaine d’étudiants en sciences humaines et sociales s’affronteront lors d’un concours inédit, intitulé «Les talents du Tertre». En trois minutes, à la manière du concept «Ma thèse en 180 secondes» (qui consiste à vulgariser l’objet de son travail de recherche), ils devront valoriser de manière originale leurs compétences devant un jury et un public de deux-cents personnes.

Des compétences difficiles à identifier

Pratique moins courante que dans les écoles de commerce par exemple, l’objectif pour ces étudiants en sociologie, histoire, droit et géographie est de savoir et surtout d’oser «se vendre».

«Les étudiants à l’université ont des compétences, mais elles sont plus difficiles à identifier, assure Patricia Thibaud, du Service universitaire d'information et d'orientation (SUIO). Mais les entreprises recherchent aussi ces profils, car ces étudiants ont des capacités d’analyse, ils savent prendre du recul sur les choses, et ont en général une bonne expression écrite.» Pour les aider, des ateliers d’expression orale et même de confiance en soi ont été organisés cette semaine.

Le mois dernier, pour la rentrée universitaire, le président de l’université de Nantes, Olivier Laboux, avait assuré vouloir mettre la priorité, cette année encore, sur les étudiants et leur insertion professionnelle, avec des «formations en accord avec la réalité du monde économique».