Loire-Atlantique: Après avoir blessé un gendarme, un sanglier fou abattu dans un jardin

INSOLITE L'animal de 110kg a fait des dégâts dans des jardins, à Couëron...  

Julie Urbach

— 

Un sanglier / illustration
Un sanglier / illustration — Joel Saget AFP

Incontrôlable. Mardi en fin d’après-midi, un sanglier mâle de 110 kg, avec «des défenses comme des lames de rasoir» a semé la pagaille dans des jardins de Couëron, signalent ce matin Presse Océan et Ouest-France.

Un gendarme blessé

Après avoir détruit clôtures et autre grillage, la bête, décrite comme très agressive, est finalement isolée par les militaires du peloton de surveillance et d’investigation, arrivés en renfort. Alors que les habitants avaient été incités à s’enfermer chez eux, l’un des gendarmes est blessé profondément par l’animal au mollet, avec sept points de suture à la clé.

«Pour stopper la course folle du sanglier, les gendarmes n’ont d’autre choix que de l’abattre avec leurs armes de service», écrit Presse Océan. Il faudra 21 cartouches de 9mm pour que l’animal finisse par s’effondrer.