FC Nantes: La ville réaffirme son opposition à la construction d'un nouveau stade

FOOTBALL Le premier adjoint Pascal Bolo ne compte pas lâcher du lest sur ce dossier, malgré les demandes de Waldemar Kita…  

David Phelippeau
— 
NANTES, le 09/10/2012 Pascal BOLO, adjoint aux finances a la mairie de Nantes
NANTES, le 09/10/2012 Pascal BOLO, adjoint aux finances a la mairie de Nantes — FABRICE ELSNER/20MINUTES

Il y a une semaine, au CCO, le président du FC Nantes Waldemar Kita a une nouvelle fois martelé qu’il voulait un nouveau stade. «Seuls les idiots ne changent pas d’avis, il faut qu’on reparle sérieusement», a lancé le patron des Canaris. Pour la ville, et son premier adjoint Pascal Bolo, c’est déjà tout vu…

La Ville n’a aucun regret pour l’Euro 2016

«Contrairement au Mondial 98, pour l’Euro 2016, il y avait juste un cahier des charges de l’UEFA  impossible à satisfaire, sauf à des prix déraisonnables, donc on n'a aucun regret. Les villes qui accueilleront l’Euro ont obéré leur capacité d’investissement pour un bon moment avec des stades nouveaux  à leur charge», juge l'élu municipal.

La ville pense pouvoir améliorer l’enceinte de la Beaujoire «par petites touches». Pascal Bolo ne semble pas disposé à lâcher sur ce dossier du stade. «Waldemar Kita est dur en affaire, mais ça tombe bien moi aussi!»