L'actionnaire majoritaire d'Aker Yards met les voiles

ECONOMIE La holding norvégienne Aker a annoncé hier qu'elle allait se désengager totalement du groupe de construction navale Aker Yards, le repreneur des Chantiers de l'Atlantique.Aker, qui détient 40,1 % d'Aker Yards, n'a pas précisé les raisons de ce désinv...

©2006 20 minutes

— 

La holding norvégienne Aker a annoncé hier qu'elle allait se désengager totalement du groupe de construction navale Aker Yards, le repreneur des Chantiers de l'Atlantique.Aker, qui détient 40,1 % d'Aker Yards, n'a pas précisé les raisons de ce désinvestissement. « Cette vente n'aura aucune conséquence sur le site nazairien, assure la direction d'Aker Yards. C'est la fin d'une époque et le début d'une nouvelle phase. Mais l'histoire avec Saint-Nazaire continue. Notre stratégie et nos objectifs restent les même. » Aker Yards a dégagé en 2006 un bénéfice net de 128,8 millions d'euros. Son carnet de commande à Saint-Nazaire contient six navires, plus deux autres en option.

Frédéric Brenon

La nouvelle a suscité hier l'inquiétude des syndicats. « Le départ d'Aker confirme les craintes que l'on pouvait avoir, exprime la CGT. Nous savions que c'était un financier et non un industriel qui avait repris le chantier. »