Nantes: Deux cents personnes à la marche blanche en hommage à Marion

SOCIETE La famille de l'adolescente, tuée d'une quarantaine de coups de couteau en mars 2012, réclame à ce que le suspect soit jugé aux assises...

Frédéric Brenon

— 

Le suspect du meurtre de l'adolescente de 14 ans retrouvée morte en mars 2012 à Bouguenais (sud-ouest de Nantes) a été mis en examen mercredi pour assassinat de mineur de 15 ans accompagné de viol et actes de barbarie, selon un communiqué du parquet.
Le suspect du meurtre de l'adolescente de 14 ans retrouvée morte en mars 2012 à Bouguenais (sud-ouest de Nantes) a été mis en examen mercredi pour assassinat de mineur de 15 ans accompagné de viol et actes de barbarie, selon un communiqué du parquet. — Frank Perry afp.com

Deux ans et demi après l'horrible meurtre de Marion, 14 ans, dans des toilettes publiques du quartier des Couëts à Bouguenais, une marche blanche était organisée ce samedi, à partir de 14h, près des lieux du drame. Deux cents personnes ont défilé dans le silence, une rose blanche à la main, rapporte ce dimanche le quotidien Presse Océan.

Sa famille réclame à la justice que le principal suspect, Yannick Luende-Bothelo, soit jugé aux assises. Ce Britannique âgé de 27 ans, né en Angola, est soupçonné d'avoir violé l'adolescente puis de lui avoir porté une quarantaine de coups de couteau.

Il avait avoué en garde à vue

Interpellé le 19 mars 2012 en possession du téléphone portable de Marion, peu après avoir violemment agressé deux hommes âgés à Vertou, Yannick Luende-Bothelo avait avoué en garde à vue ses actes. Placé sous surveillance électronique en novembre 2011, il s'était débarrassé de son bracelet électronique quelques jours avant de croiser la route de la jeune fille.

Risque de non-lieu?

L'enquête judiciaire concernant le meurtre est bouclée depuis une quinzaine de jours. Le procureur a demandé que le suspect soit jugé par la cour d'assises, alors qu'un non-lieu psychiatrique aurait pu être préconisé en raison de ses troubles mentaux. C'est désormais au juge d'instruction de trancher s'il y aura procès ou non.