Concours Google: Le réveil olfactif d'un Nantais pourrait «voir le jour d’ici l’année prochaine»

SCIENCES Le Nantais Guillaume Rolland, inventeur du réveil olfactif et finaliste malheureux du concours scientifique international Google Science fair, n'a pas forcément tout perdu...

Julie Urbach

— 

Le Nantais Guillaume Rolland
Le Nantais Guillaume Rolland — D. Prochasson

«Ce n’est que partie remise!» Alors que les résultats du concours scientifique international Google Science fair sont tombés cette nuit, Guillaume Rolland, jeune Nantais et seul Français en lice, ne fait pas partie des gagnants. «Je suis un peu déçu, bien sûr, mais on ne peut pas tout avoir. Faire partie des 15 finalistes était déjà une énorme surprise», raconte le jeune homme de 18 ans, créateur du «Sensorwake», une invention qui permet de troquer la sonnerie stridente de son réveil contre des huiles essentielles odorantes.

Mais Guillaume Rolland n’a pas tout perdu. Cet élève ingénieur à l’université technologique de Compiègne annonce «être en négociation» pour que son projet de réveil olfactif, sur lequel il a commencé à travailler avec l’école Centrale de Nantes et leur imprimante 3D, puisse «voir le jour d’ici l’année prochaine, si tout se passe bien». Déjà récompensé par la médaille d’or du concours Lépine, le jeune homme s’est aussi récemment vu remettre le prix du meilleur inventeur de l'organisation mondiale de la propriété intellectuelle.

«Trouver des stages»

Grâce au Google Science Fair, l'inventeur a été invité en Californie au siège de Google, et dit avoir «gagné en confiance». «J’ai constaté que mon projet était reconnu à l’échelle internationale», indique-t-il. Une expérience non négligeable pour ce jeune homme qui n’a pas encore commencé sa vie professionnelle. «Ce concours m’a ouvert les portes de l’une des plus grosses firmes du monde. J’ai pris des cartes de visite ici, et avoir cette sélection sur le CV pourra peut-être, plus tard, me permettre de trouver des stages ou des jobs sur place.»

Toujours aux Etats-Unis jusqu’à ce week-end, Guillaume Rolland rentrera chez lui à Nantes avec des souvenirs plein la tête. «J’ai découvert Google en profondeur. Ils ont mis le paquet, c’est incroyable ! Ils nous ont réservé de nombreuses surprises, des cadeaux, et on a pu tester les Google glass et Google Car…»