Nantes-Brest à 130 km/h, ce n’est pas pour demain

CIRCULATION Le projet de transformer la RN 165 en autoroute n'est «plus à l'ordre du jour», a indiqué le préfet de Bretagne.

J.U.

— 

Itinéraire Nantes-Brest
Itinéraire Nantes-Brest — capture écran

Le préfet de Bretagne a mis fin à la rumeur lundi : les automobilistes ne pourront toujours pas dépasser la vitesse de 110 km/h pour parcourir les 300 km qui séparent Brest et Nantes, via la RN 165, indique Ouest-France. Dimanche, pourtant, le maire PS du Relecq-Kerhuon (Finistère), Yohann Nédélec, avait annoncé publiquement «l'ouverture de l'autoroute A 82 entre Brest et Nantes, d'ici 2017».

«La mise aux normes autoroutières des routes nationales bretonnes (...) est un projet qui avait été étudié dans les années 80 - 90, mais qui n’est plus à l’ordre du jour», a réagi le préfet de la région Bretagne dans un communiqué. «La tendance n'est pas à l'augmentation de la vitesse sur les routes», est-il indiqué.