Nantes: Les serveurs de la Cigale volaient des grands crus

JUSTICE Le célèbre restaurant de la place Graslin évalue son préjudice à 66.000 euros en trois ans...

Frédéric Brenon

— 

NANTES, le 10/05/2012 Un serveur de la cigale
NANTES, le 10/05/2012 Un serveur de la cigale — Fabrice ELSNER/20 MINUTES

Sept serveurs du célèbre restaurant nantais la Cigale viennent d'être jugés par le tribunal correctionnel de Nantes pour des vols répétés de bouteilles de grands crus à l'insu du patron, rapporte le quotidien Ouest-France. En trois ans, 66.000€ de vins et spiritueux ont ainsi été dérobés dans les caves de la brasserie Art nouveau classée monument historique.

«C'est la Cigale qui régale»

Les voleurs dissimulaient leur butin derrière les poubelles d'une petite rue voisine, puis les récupéraient discrètement à l'issue de leur service. Jusqu'à six ou sept bouteilles disparaissaient ainsi certains soirs. Elles étaient ensuite parfois consommées  entre collègues; lors de soirées rebaptisées « C'est la Cigale qui régale ». Les faits auraient pu continuer plus longtemps – «les patrons n'avaient pas de preuve» rapporte l'un des serveurs – s'il n'y avait pas eu un inventaire un peu poussé en 2012: 30.000€ de marchandise manquaient alors dans le stock.

Le procureur a requis des peines allant de quatre à huit mois de prison. Le tribunal rendra sa décision en novembre