Sophie Jozan: «Gagner contre Jean-Marc Ayrault»

POLITIQUE Entretien avec la candidate UMP aux législatives

©2006 20 minutes

— 

Sophie Jozan

Candidate UMP aux législatives.

Vous allez affronter Jean-Marc Ayrault (PS) dans la 3e circonscription (Nantes-Ouest). Dans quel état d’esprit partez-vous ?

L'objectif d'un combat, c'est toujours de le gagner. Avec ma suppléante Céline Barré, nous voulons aussi amener le débat sur une circonscription détenue depuis trente ans par la gauche.

Quel accueil recevez-vous sur le terrain ?

La campagne démarre plutôt bien. Encore récemment, sur le marché de Basse-Indre, des gens de gauche m'ont dit qu'ils ne voteraient plus PS, mais Sarko. Nos idées rencontrent un vrai écho.

Hormis les marchés, où rencontrezvous vos électeurs ?

On organise des « réunions d'appartement » ou par groupes socioprofessionnels. On fait aussi les pas-de-porte.

Quelles sont vos propositions ?

Nous sommes sur une élection législative, et non cantonale. Nous déployons donc les idées développées au niveau national par notre parti, l'UMP. Un aménagement très important de la carte scolaire, par exemple, ou des dispositions en matière de discrimination positive.

Abandonnez-vous au passage toute ambition sur l’hôtel de ville ?

Pour l'instant, je suis sur les législatives. D'ici aux municipales, certains seront députés, d'autres se seront vautrés. On verra ça à la rentrée.

Recueilli par Guillaume Frouin

Sophie Jozan inaugure ce soir son local de campagne, 90, rue des Renardières, quartier Zola.